Ton cœur… dit « Aime toi! »

ac69ebaa61_anatomie-coeur_www.afblum.be

 

Notre cœur est un organe essentiel , le corps ne peut fonctionner en son absence. C’est un muscle qui a pour fonction de faire circuler le sang dans l’organisme en agissant comme une pompe par des contractions rythmiques.

 

 

Situé au sein du thorax, entre les deux poumons,c’est un muscle qui pèse environ 300 grammes chez l’adulte.

Il est recouvert de deux fines membranes protectrices : l’Epicarde (enveloppe externe) et l’Endocarde (enveloppe interne).

Vu en coupe, le cœur se compose de quatre cavités, couplées deux par deux, qui forment le cœur droit et le cœur gauche, soit deux pompes juxtaposées et synchronisées.

Chacun des deux cœurs est constitué d’une petite cavité, l’oreillette, ayant un rôle de réception du sang. Elle se contracte pour se vider dans un espace plus volumineux et musclé, le ventricule, qui éjecte le sang dans une artère.

La circulation se fait à sens unique grâce aux valves cardiaques qui, telles des clapets s’ouvrent et se ferment alternativement.

Le cœur est le moteur du système cardio-vasculaire, dont le rôle est de pomper le sang qu’il fait circuler dans tous les tissus de l’organisme. Pour répondre aux besoins énergétiques du corps, il doit battre plus de 100 000 fois par jour.

Comme tous les autres tissus de l’organisme, le coeur a besoin d’oxygène et de nutriments pour fonctionner correctement. Le sang qui circule dans le coeur va trop vite pour être absorbé par celui-ci , il dispose donc de son propre système de vaisseaux (les artères coronaires) qui le vascularise et lui apporte l’oxygène et les nutriments.

Dans la partie supérieure de l’oreillette droite se trouve un petit morceau de tissu cardiaque spécial appelé noeud sino-auriculaire (ou noeud sinusal de Keith et Flack).

Cette région commande tout le mécanisme de régulation des battements cardiaques. C’est le stimulateur cardiaque naturel, chargé de déclencher et établir les battements cardiaques. Cette région minuscule commande à votre coeur d’accélérer lorsque vous courez ou que vous faites de l’exercice, et de ralentir lorsque vous êtes assis ou que vous dormez.

L’oreillette droite reçoit le sang veineux appauvri en oxygène après son passage à travers le corps grâce à trois veines : la veine cave supérieure, la veine cave inférieure et le sinus coronaire. Le sang est alors envoyé vers le ventricule droit puis vers l’artère pulmonaire qui le mène aux poumons  où il sera ré oxygéné.

Le cœur droit assure la récupération du sang veineux, le sang bleu appauvri en oxygène et riche en oxyde de carbone. Cette récupération s’effectue grâce à deux vaisseaux raccordés à l’oreillette : la veine cave inférieure, venant de la partie du corps située au-dessous du cœur, et la veine cave supérieure venant de la partie du corps située au-dessus.

L’oreillette gauche reçoit le sang  oxygéné qui provient des poumons grâce à la veine pulmonaire. La contraction du ventricule gauche l’achemine vers l’aorte qui va redistribuer le sang vers les artères.

Le cœur gauche est chargé de propulser le sang dans tout l’organisme . En amont, le sang rouge, revenu des poumons où il s’est oxygéné, se déverse dans l’oreillette gauche en empruntant les veines pulmonaires, avant de passer dans le ventricule gauche à travers la valvule mitrale ouverte. Il est finalement éjecté par le ventricule dans l’aorte, qu’il atteint après avoir franchi la valvule aortique.

Le cœur est le premier organe du corps humain à fonctionner et le dernier organe à s’arrêter.

En médecine chinoise

Son élément : le  Feu, le Cœur est appelé «Feu Empereur» ; fonction la plus yang.

Sa saison : l’été. C’est en cette saison que les maladies sont les plus courantes.

Sa Couleur : Rouge

Son organe : Intestin grêle A chaque fonction correspond un organe creux

Sa Saveur : Amer ,elle nourrit le Cœur. L’excès de cette saveur est néfaste pour le Cœur.

Son émotion : La joie (qui fait que l’esprit est serein et détendu)

Le Cœur est responsable de la circulation dans le sens où l’entend la médecine occidentale alors qu’en médecine chinoise, d’autres viscères comme le Poumon, la Rate et le foie jouent également un rôle dans la circulation du sang.

Selon la médecine chinoise, l’activité mentale et la conscience « résident » dans le Cœur, ce qui signifie que l’état du Cœur (et du sang) ont des répercussions sur les activités mentales, y compris sur l’état émotionnel de l’individu. Cinq fonctions sont plus particulièrement affectées par l’état du Cœur :

  • L’activité mentale (y compris les émotions).
  • La conscience.
  • La mémoire.
  • La pensée.
  • Le sommeil.

Le cœur abrite l’esprit et gouverne le sang. Ainsi, il existe une relation de dépendance mutuelle entre la fonction qui consiste à gouverner le sang et celle qui consiste à abriter l’esprit.  Le lien entre la fonction Cœur et le psychisme se fait à 2 niveaux:

L’intellect: capacité de mémorisation, de concentration, la faculté de développer un raisonnement logique et de comprendre les problématiques abstraites et concrètes… C’est globalement les aptitudes que l’on peut retrouver dans un test de QI.

 L’intelligence émotionnelle: en énergétique chinoise, une émotion ne sera pas liée à un jugement de valeur (bonne ou mauvaise émotions telles que la joie ou la colère par exemple). Chaque émotion est considérée comme une énergie qui, dans l’absolue, devrait toujours rester équilibrée.

Ainsi, l’émotion du Cœur étant la joie:

  • peu de joie entraine un excès de tristesse (déséquilibre de l’organe Poumon)
  • trop de joie déséquilibre le Cœur…

 Il faut apprendre à faire des choix et ainsi à suivre son cœur sur la voie de nos rêves.

 images (1)

  • La poursuite de nos aspirations les plus profondes
  • une communication fluide et intéressante
  • un esprit vif et une vie affective et émotionnelle équilibrée (liée donc à la communication des sentiments) sont autant de paramètres associés à la fonction Cœur.

Le rythme cardiaque subit les influences directes des émotions, des angoisses et du stress

Quand le cœur fonctionne moins bien

images

  • Troubles du rythme cardiaque : Tachycardie (accélération du cœur) ou Bradycardie (le cœur bat trop lentement)
  • Troubles cardiaques et sanguins, problèmes de circulation sanguine, varices
  • Douleurs cardio-thoraciques et cardiaques, essoufflement, serrement ou gêne dans la poitrine, douleurs dans les omoplates, douleurs dans le bras gauche
  • Artériosclérose
  • Insomnies, apnée du sommeil, hyper vigilance
  • Acouphènes, serrement de mâchoires, excès de transpiration, malaises vagal, angoisses, cholestérol…

Je ressens moins de joie, je ris beaucoup quand je suis nerveux, je parle trop vite, je me sens fébrile, agité, je sursaute facilement. J’ai de la difficulté à me concentrer. Ma mémoire est moins bonne qu’elle ne l’était.Mon sommeil est léger, j’ai une tendance à l’insomnie. J’ai souvent des bouffées de chaleur au visage. Je sens mon cœur battre dans ma poitrine quand je suis nerveux

La personne cœur

La personne cœur éprouve le besoin d’être aimé. Certes, c’est une nécessité universelle mais pour la personne cœur c’est tout aussi important que l’air qu’elle respire, le besoin d’être aimé est si fort qu’elle en devient dépendante. Elle tend à l’amour fusionnel et a peur de l’abandon. Elle accepte mal les jugements négatifs car elle ne se sent pas reconnue affectivement.

Elle est spontanément généreuse et sait se dévouer pour une cause.

Parfois la personne cœur s’aime trop et cela se fait aux dépend des autres. Elle adore les compliments et les encouragements, elle a besoin d’être flattée et récompensée.

Tout problème de cœur indique que la personne prend la vie beaucoup trop à cœur. Ses efforts vont au-delà de ses limites émotionnelles, ce qui l’incite à trop en faire physiquement. Le plus grand message des problèmes de cœur est AIME TOI ! La personne avec des problèmes au cœur oublie ses propres besoins et veut trop en faire pour se sentir aimée.

A consommer sans modération

Citron, ortie, pissenlit, radis noir, sauge, romarin, curcuma, radis noir , artichaut, ail, amandes, noisettes, kiwi, pamplemousse…

  • Préférez la saveur  »doux » à la saveur  »acide »
  • Évitez les excès de nourriture et de boisson.
  • Evitez les graisses cuites, les excès de sucre, l’alcool, la charcuterie, le sel…
  • Favorisez les légumes: choux, chou-fleur, navets, oignons, poireaux, carottes, lentilles, haricots blancs, cresson
  • Favorisez les viandes légères, le poulet, le poisson.
  • Adoptez l’huile d’olive première pression à froid, huile de colza et huile de noix peuvent également convenir

Prenez soin de vous!

Publicités
Cet article, publié dans articles, Organes et Emotions, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ton cœur… dit « Aime toi! »

  1. Casteig dit :

    Que d’enseignements dans cet article ! Connaître déjà la complexité du cœur aide à comprendre les interactions entre les divers éléments qui le constituent.
    Merci. J’ai fait une séance de réflexologie, cela aide aussi à « aimer » son cœur

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s